Un contrat pour encadrer la relation de massage ?

Il est des contextes dans lesquels le recueil verbal du consentement autour des modalités d’un massage est difficile, voire impossible, à mettre en place. Utiliser un support écrit peut alors s’avérer indispensable à la construction d’un contrat destiné à éviter tout malentendu.

L’idéal de la relation masseur / massé est sans nul doute de disposer du temps pour construire un contrat verbal en préalable au massage. Telle est, entre autre, l’objet de l’indispensable anamnèse introductive : anamnèse médicale afin d’identifier d’éventuelles contre-indications, et anamnèse du vécu en matière de massage, afin d’évaluer l’approche adaptée à la personne : typologie et profondeur du massage, mais également les règles du jeu en matière de pudeur et de zones à masser.

Il est pourtant de nombreux contextes qui ne facilitent pas cette relation qualitative. Je pense à toutes ces situations de « massages à la chaîne », telles qu’on peut les rencontrer dans les lieux touristiques ou dans les hôtels. Je pense à ces clients qui viennent consommer leur massage et sont peu enclins à perdre du temps en bavardages ; à ces hôteliers qui organisent la vente de massages en série sans prévoir le temps de l’échange ; à ces touristes, aussi, avec lesquels la barrière de la langue rend improbable d’établir une écoute subtile. Le masseur fait alors jouer son intuition, sur le fondement de ce qu’il décode du comportement de la personne : maturité, tenue, posture, décontraction sont autant d’indices… mais uniquement des indices, en aucun cas l’assurance d’une exacte compréhension. Ne demeurent alors pour le masseur que des postures insatisfaisantes : faire a minima, au risque de décevoir, ou prendre le risque de la complétude, au risque de choquer.

C’est pour lever ce dilemme et encadrer la relation de massage que j’ai élaboré et proposé à un hôtelier un « massage agreement », ci-après en modèle. Ce contrat, simple et visuel, permet de recueil un minimum d’informations sur la vision que le massé a de son massage. Il peut être mis à disposition dans les chambres, donc renseigné à l’avance, de sorte à limiter le temps consacré à la prise de contact.

Pour mieux lire ce qui figure dans la zone de texte :
Santé
En faisant la démarche de prendre rendez-vous pour un massage bien-être, vous déclarez de fait que votre santé vous permet de le recevoir.
Le massage bien-être ne présente pas de contre-indication pour une personne en bonne santé. Si vous vous connaissez une maladie, ou si vous avez le moindre doute, il vous appartient de prendre l’avis de votre médecin traitant.
Le massage des femmes enceintes, ou en ayant le projet, nécessite une approche particulière. Nous ne pouvons donc honorer cette demande.
Nous utilisons une huile de massage dont les composants sont des huiles vierges bios (sésame, tournesol, olive…) et des huiles essentielles (orange, romarin, lavande…). Si vous vous connaissez des allergies merci de le signaler.

Je ferai retour, d’ici quelques mois, de l’expérimentation de ce document.

Ami.e.s confrères.soeurs. est-ce que je me pose les bonnes questions ? Avez-vous expérimenté quelque chose du genre. Ou autre méthode ? Je suis preneur de toute contribution ou retour d’expérience.

Pour comprendre
"Anamnèse"
Retour à la mémoire du passé vécu et oublié ou refoulé (s'oppose à amnésie).
L’anamnèse est dérivée du grec ancien anamnêsis, qui signifie littéralement « action de rappeler à la mémoire ». Le terme désigne le processus qui permet au soignant de reconstituer l’historique médical du patient à l’aide de ses souvenirs et parfois, de ceux de son entourage.
En psychologie, l'anamnèse signifie histoire du sujet.

© Joël Massage Bastia Corse www.joel.mic.fr

 

Articles similaires