Libérer et activer les fonctions métaboliques

Un corps massé sera mieux à même de se défendre et, par ailleurs, moins sujet à toutes formes d’intoxication et d’asphyxie

Entre l’épiderme, les muscles et les organes internes s’organise l’entrelacs de systèmes métaboliques fondamentaux pour le corps humain : les systèmes lymphatique, sanguin, cérébrospinal et tissulaire. Le massage va avoir pour effet d’activer mécaniquement et électriquement le métabolisme associé à ces différents systèmes. Il contribue à libérer et réactiver les circulations, il déstresse les zones fibreuses, il détend les plis, nodules et tôles ondulées propices à l’accumulation et à la rétention. Il contribue donc à l’activation des échanges métaboliques, que l’on peut résumer par, d’une part, l’élimination des déchets et, d’autre part, par l’apport des éléments réparateurs, des contributeurs aux défenses et des nutriments. Autrement dit, un corps massé sera mieux à même de se défendre et, par ailleurs, moins sujet à toutes formes d’intoxication et d’asphyxie.

© Joël Massage Bastia Corse www.joel.mic.fr

Articles similaires