Témoignage du masseur !

Ben oui, pourquoi pas un témoignage du masseur ?

Ces gens que je ne connaissais pas et qui s’en sont remis à mes mains. Aucune de ces relations ne m’a laissé indifférent. Il en demeure, malgré le peu de mots échangés durant un massage, une réelle qualité relationnelle. Le langage non verbal joue à plein son rôle.

Il y a ces personnes qui en retrouvant l’unité de leur corps ont évacué une part de souffrance… et ce sourire à la fin. Il y a ce client qui signe sa fiche d’évaluation du mot « gratitude ». Il y a cette femme de 45 ans, en difficulté dans son couple, qui vit le massage comme une réappropriation d’elle-même. Et aussi ce grand gaillard de 65 ans, premier massage, qui, dans les jours qui suivent, découvre le soulagement de ses douleurs et me le fait savoir. Il y a cette personne de 75 ans, aidante de son mari malade, qui déguste notre petit rendez-vous comme un moment pour elle, une revanche, un exutoire, un privilège. Et aussi cet autre, jeune, qui après un moment sans parler, m’a raconté mon massage, geste par geste, partie du corps par partie du corps, avec forces exclamations (le pied ! oh, le pied, et le ventre, oh là là, et puis les bras, quand tu les as étirés ! …)

Pour moi qui chemine dans un petit bassin de vie, où tout le monde connaît tout le monde, où tout le monde croise tout le monde, ces expériences de massage demeurent le plus souvent des moments privilégiés qui posent une pierre blanche sur la cheminée de futures rencontres.

© Joël Massage Bastia Corse www.joel.mic.fr

Articles similaires